Evangélisation

“Le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux devant lui dans toutes les villes et localités où lui-même devait aller” (Luc 10,1).

Comme les Papes Jean Paul II, Benoit XVI et aujourd’hui François nous y invite: sortons sur les parvis! Envie d’essayer?
Contact : info@veniteadoremus.be ou par tel: 0474 59 51 38

Et pour rester évangélisateur tout au long de l’année :
Nightfever: http://nightfeverbxl.be
Fraternité d’évangélisation (Renouveau) Joël Vanderwalle 067 44 37 54
MIB (Mission à Bruxelles) Diego de Wautier : 0486 36 71 94

L’Eglise a besoin de
« nouveaux évangélisateurs »

ev1

« … nouvelle aussi par la référence explicite et profonde à l’Eucharistie comme centre et racine de la vie chrétienne, comme semence et exigence de fraternité, de justice, de service à tous les hommes, en commençant par ceux qui ont le plus de besoins dans leur corps et dans leur esprit. Évangélisation pour l’Eucharistie, dans l’Eucharistie et à partir de l’Eucharistie: ce sont trois aspects inséparables de la manière dont, l’Église vit le mystère du Christ et accomplit sa mission de le communiquer à tous les hommes”

Jean-Paul II, Congrès International Eucharistique de Séville 1993.

Pour évangéliser, il suffit d’être baptisé. Être chrétiens « est un don qui nous permet d’aller de l’avant avec la force de l’Esprit dans l’annonce de Jésus Christ ».

Pape François. 17 avril 2013

Comment s’y prendre?

ev2

Sur les parvis des lieux d’adoration où il y a du passage, des « nouveaux évangélisateurs » vont à la rencontre des passants pour les inviter à rentrer dans l’église tout simplement soit en leur offrant un lumignon à déposer à l’intérieur, chargé de toutes leurs intentions , soit en suscitant leur curiosité « êtes-vous déjà rentré dans cette église ? »

Puis, c’est Jésus qui fait le reste…

« Je suis convaincu que les nouveaux évangélisateurs se multiplieront toujours plus pour donner vie à une véritable transformation dont le monde a aujourd’hui besoin.”Benoit XVI, devant 8000 nouveaux évangélisateurs, 15 octobre 2011

Témoignages:

  • Je ne pensais pas que c’était si facile d’évangéliser. Et on en sort si joyeux. C’est comme si d’une petite flamme dans mon cœur, Jésus faisait un feu.
  • Mon meilleur souvenir, c’est quand un éboueur est passé. J’ai hésité un peu à l’interpeller, d’autant plus qu’il semblait être d’origine arabe donc probablement musulman. Mais dans l’élan qu’il y avait en moi et dans l’autre compagne d’évangélisation, on lui propose d’entrer dans l’église. Il est d’accord. Il y avait juste son aspirateur à moteur qui le gênait. Ma compagne lui propose de le garder pendant qu’il irait dans l’église. A ma grande stupéfaction, je le vois entrer très pieusement et se prosterner profondément devant Jésus-Eucharistie. Il m’a expliqué par la suite qu’il avait été adopté par une portugaise qui l’avait élevée comme son enfant.

C’est donc animés du Feu de l’Esprit Saint, dans un esprit de fraternité que nous nous mettons en route … porté par Jésus-Eucharistie, en Lui et pour Lui.